Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LETTRE DE FRANCE
LETTRE DE FRANCE
Menu
STOP !

STOP !

Si l'on en croit les media français, tous supports confondus , le fringant maire de Bordeaux, tout comme jadis un certain jacques Chaban-Delmas, sauf qu'il avait 20 ans de moins, s'apprêterait à prendre ses quartiers à l'Elysée.

Parait-il que c'est plié, joué d'avance, clair et net : "les Français" le plébiscitent, ils le veulent, oui ! lui !

Lui l'illustre stratège qui obtint de Jacques Chirac, dont il se déclare d'ailleurs l'héritier spirituel, la dissolution de l'Assemblée Nationale où la Droite était majoritaire, ce qui amena un raz de marée socialiste et la première cohabitation !

Lui qui, avant d'être condamné notamment à 10 ans d'inéligibilité, jurait à qui voulait l'entendre qu'en cas de condamnation, il renoncerait définitivement à la politique (et vice versa!) !

Lui qui, quoi qu'il en dise, ne trouve aujourd'hui rien à redire à l'envahissement dont nos territoires font l'objet de la part de "migrants" venus de toutes parts, et qui seraient "une chance pour la France" ? Lui qui a décoré il y a peu un imam de Bordeaux de la Légion d'Honneur avant qu'il ne s'illustre pour des faits de nature criminelle... Lui, grâce auquel "sa ville" abrite la plus grande mosquée de France...?

Les Français ont la mémoire courte, avait coutume de dire Charles de Gaulle. Sauf que, malgré le matraquage de BFM TV et même des chaines publiques, les Français ont le flair maintenant pour sentir venir les coups fourrés et que plus on en rajouté plus ils se posent des questions.

Pourquoi par exemple les "journaux" font-ils la Une avec un titre annonçant que Alain Juppé creuse l'écart et caracole en tête des sondages alors que ces derniers ne concernent pas les électeurs de la Primaire mais l'ensemble des électeurs potentiels, gauche, extrême gauche et FN confondus ! Les résultats appliqués aux électeurs de la Droite et du Centre donnent plus de 60% à Nicolas Sarkozy !

En fait, la ficelle est grosse. Il y a à Paris et ailleurs quelques milliers de personnes qui rêvent que, surtout, les choses ne changent pas. Ils y trouvent leur compte ou leur bonheur, avec ou sans Hollande, et pour que ça continue, leur préféré c'est Juppé. Il l'a dit: pas de diminution des impôts, pas de changement majeur avant 2 ans, on attend que ça passe et on voit ce que ça donne. La méthode Chirac, quoi!

Sauf que notre pays est au bord de la guerre civile, pour des multiples raisons convergentes qu'il est initile de rappeler.

Simplement, un témoignage, diffusé aujourd'hui sur les réseaux sociaux. Celui d'un Médecin obstétricien à Toulouse. Qui donne le ton de la réalité du quotidien que ne connaitra jamais Monsieur Juppé. Le texte qui suit est une citation, dont aucune virgule n'a été changée:

"

> > > Toute la région Toulousaine connaît et apprécie depuis des générations la famille médicale THÉVENO.  Si l'un d'entre eux, chirurgien  obstétricien de grande renommée, ose s'exprimer ainsi, c'est que c'est .... Sérieux, et grave ...
> > 
> > Brève du CHU de Toulouse
Courrier du Dr Jean Thévenot, gynécologue obstétricien, responsable du réseau MATERMIP (région Midi-Pyrénées), administrateur au Collège Français des Gynécologues Obstétriciens Français, Clinique Ambroise Paré à Toulouse
Moment de grand bonheur en salle de naissance
Accouchement de rêve.
Refus de péridurale.
Patiente voilée, le mari ne souhaite pas qu’un homme" s’en occupe (bien que largement prévenu à l’avance. Document en cours de grossesse, explications orales).
De garde, j’y vais quand même et m’impose.
Accouchement dans les hurlements et les contorsions, dans la panique maternelle et le père barbu qui donne les ordres à tout le monde.
L’enfant se prénomme joyeusement Oussama ; juste à sa sortie, le père s'est prosterné et a fait sur le sol de la salle de naissance la prière, en direction de la Mecque (direction qu’il avait préalablement repérée).
Puis des chants religieux aux oreilles de l’enfant, à droite, à gauche. Et la mère, il ne la regarde plus, elle a bien servi, et je suppose que le voile va vite être remis sur son visage tentateur.
Ras le bol de cela.
La tolérance a des limites, qui se franchissent chaque jour plus loin.
Dans la ville de Mohamed Merah, je m’interroge sur le devenir de la société dans laquelle je vis et je suis inquiet.
Mes propos ne sont ni racistes, ni discriminatoires ; ils sont ceux d’un praticien inquiet de voir la religion entrer en salle de naissance et dans mon cabinet médical, ceux d’un citoyen inquiet des incivilités qui se multiplient, ceux d’un homme qui a toujours récusé le racisme ordinaire mais qui est troublé par des dérives de plus en plus quotidiennes.
Même si mes propos ne sont sans doute pas politiquement corrects, je voulais vous faire partager ce moment, traumatisant pour toute notre équipe médicale, et mes craintes pour l’avenir de mes enfants dans un pays qui ne sait pas fixer de vraies limites.
Amicalement
Dr Jean Thévenot
Gynécologue obstétricien
Clinique Ambroise Paré
31082 Toulouse cedex 1 
Je transmets, la vision est claire, pourtant les yeux des Français ne voient rien, ou ne veulent rien voir : Ne pas se prendre la tête ? Ne pas troubler son confort ? Peur de la diabolisation ? Angélisme catholique ?
              Être réaliste n'est pas être raciste